AJUP - Administrateurs Judiciaires
Dataroom
Préserver votre entreprise
Le redressement judiciaire
Le redressement judiciaire concerne toutes les entreprises en cessation des paiements et représente une alternative à la liquidation judiciaire.

Son but : Vous permettre de poursuivre votre activité, de maintenir l’emploi, d’apurer le passif voire de céder l’entreprise à un tiers malgré la cessation des paiements.

L'ouverture de la procédure entraîne, comme pour le plan de sauvegarde la désignation d’un juge commissaire, d’un mandataire et d’un administrateur pour une période de six mois, renouvelable une fois, permettant l’élaboration du bilan économique et social et permettant la construction, par l’administrateur, du plan de redressement déterminant les perspectives de redressement, les modalités de règlement du passif et le niveau d’emploi.

Pendant toute la période d’observation, les passifs sont gelés mais les garants peuvent être poursuivis à compter du jugement entraînant la mise en redressement judiciaire.

La procédure débouche sur l'arrêté d'un plan de redressement, lorsque la rentabilité et/ou la renégociation de la dette permettent de l'apurer sur une durée de dix ans, au maximum, et/ou sur une décision de cession de tout ou partie des activités de l'entreprise pour en assurer son maintien, celui de l'emploi et l'apurement du passif.

A noter : Il s’agit, contrairement au plan de sauvegarde d’une procédure subie, vous ne pouvez donc pas choisir votre administrateur qui est dans ce cas nommé par le tribunal.
Copyright 2016-2018 AJUP - Administrateurs Judiciaires | all rights reserved
Mentions légales
Données personnelles